logo 3

Notre Histoire

Pour la plupart des hommes et des femmes qui ont connu la deuxième guerre mondiale, la fin du conflit représente une période porteuse d'espoir : paix sociale, paix civile, retour à l'équilibre économique, alimentaire... Pour reconstruire cette France exsangue, les populations comptent bien évidemment sur l'agriculture pour que le pays atteigne son autonomie, tout au moins son autosuffisance alimentaire. De leur côté, les agriculteurs ont besoin de panser les plaies et aussi de se restructurer pour répondre aux attentes de leurs concitoyens.

C'est ainsi qu'en 1945 sont fondées les FDSEA sous la houlette de leurs premiers présidents fondateurs, Emile MARIET en Savoie et François VERDONNET en Haute-Savoie. L'objectif des nouveaux syndicalistes est clair : défendre le milieu socioprofessionnel agricole, défendre le revenu des exploitants, animer le monde rural.

Mener ces missions, c'est bien sûr revendiquer, manifester, mais le syndicalisme ne saurait être réduit à une force de contestation : il s'agit bien sûr d'analyser, d'imaginer afin de construire, convaincre, rassembler, bref, agir. Une réflexion qui s'appuie sur des préceptes forts : unité, organisation, concertation, responsabilité, indépendance et solidarité.

S'appuyant sur cette vision de l'homme et de la société privilégiant l'initiative, la responsabilité et la solidarité, la FDSEA revendique certains principe pour guider son action :

  • défendre l'entreprise agricole de type familial, garante de la responsabilité des agriculteurs et gage de l'efficacité économique,
  • une indépendance vis-à-vis des partis politiques (le cumul d'un mandat syndical et d'un mandat parlementaire est statutairement interdit),
  • l'unité syndicale, c'est-à-dire la volonté de faire de la FDSEA un lieu de débat et d'arbitrage entre tous les agriculteurs, quelles que soient leurs convictions politiques, philosophiques, leurs productions, pour garantir une indépendance décisionnelle vis-à-vis des forces économiques et politiques,
  • ni libéralisme, ni étatisme, mais une action concertée des agriculteurs afin d'organiser les marchés, de détenir du pouvoir économique et constituer un corps socioprofessionnel à l'écoute des attentes de la société,
  • la cogestion avec les Pouvoirs publics des intérêts professionnels, notamment à travers la gestion paritaire de certains organismes,
  • développer la solidarité, en faisant la promotion de la coopération, du mutualisme, de l'agriculture de groupe, de la gestion professionnelle des structures agricoles (politique des structures).

Les Présidents de la FDSEA de Savoie

Emile MARIET

1945

Joseph DARDEL

1957

Arthur COUVERT

1968

Maxime VIALLET

1971

Alexis BERTHOLIER

1973

René CANET

1974

Maxime VIALLET

1977

Roger GONTHIER

1983

Jean PIN

1991

René MONGELLAZ

1995

Jean-Marc GUIGUE

2001

Les Présidents de la FDSEA de Haute-Savoie

François VERDONNET

1945

Gustave MEGEVAND

1956

Marcel LIAUDON

1964

Edouard MEYNET

1970

Pierre BEAUQUIS

1983

Gérard DUCREY

1991

Jean-Luc BIDAL

1998

Joseph FAVRE

2003

Christophe LEGER

2008

Bernard MOGENET

2010